Publié le 9 Septembre 2017

Pâtes de Coing © Ana Luthi Tous droits réservés 049_GF

 

Pâte de Coing

(pour env. une boîte de plus de 1 kg)

Ingrédients:
1 kilo de coing

Sucre cristallisé (même poids que la pulpe ensuite obtenue)

Sucre glace ou noix de coco râpé

 

1 petit morceau de tissu ou de gaze

1 bout de ficelle à rôti

1 moule rectangulaire

2 papiers de cuisson pour le four

 

Préparation:
Commencer par bien nettoyer les coings avec un chiffon pour ôter le petit velours poisseux qu'elles gardent sur leur peau, les laver, puis les couper en deux, puis en quatre, conserver la peau. Ôter le cœur dur avec les pépins, mais ne pas les jeter les déposer dans le morceau de tissu et le refermer, comme un sachet avec la ficelle. Ces déchets vont libérer de la pectine et contribueront à la prise de la pâte.

Mettre les coings à cuire dans de l'eau, avec le sachet au moins 25 minutes, vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau. La chaire des coings doit être bien tendre.

Egoutter les coings et les mettre dans un mixeur. Vous pourrez conserver l'eau pour en faire de la gelée.

Mixer à fond les coings jusqu'à en faire une purée bien homogène. Peser cette purée et la mettre dans une casserole.

Ajouter autant de sucre que de pulpe de coing dans la casserole. Commencer alors la cuisson en remuant. Cela va prendre un peu de temps, il faudra être patient, car la cuisson peut prendre en tout cas 50 minutes minimum, tout en continuant de remuer avec une palette en bois, le but étant de lui faire perdre un maximum de jus. Vous saurez que la pâte est prête lorsqu'en remuant, celle-ci commence à bien rester décollée des bords de la casserole.

Préparer alors un moule en le chemisant avec l'une des feuilles de cuisson.

Verser la pâte chaude dans le moule, bien répartir. Puis avec la deuxième feuille déposée dessus, bien lisser la pâte.

Laisser refroidir cette pâte de coing à l'air libre, le séchage peut prendre uneou deux jours.

Couper alors la pâte en jolis cubes, et les plonger dans du sucre glace ou dans de la noix de coco râpée.

 

Suggestion:

Vous pouvez couper bien sur la pâte de coing dans les longueurs que vous souhaitez. Emballée dans un film alimentaire elle se conserve très bien durant des mois au congélateur ou au frigidaire. Personnellement je la dépose en cube dans une boîte hermétique au frais jusqu'à Noël. Attention cette préparation peut-être longue, car il est important de bien cuire la pâte  et assez longtemps, pour bien l'assècher, afin que celle-ci ne perde pas d'eau ensuite conditionnée pour la conserver. Si vous manquez de force pour le découpage des coings, vous pouvez les cuire en entier, la cuisson prendra juste un peu plus de temps. 

Pour le tour de main complet, visionnez le diaporama, vous y retrouverez toutes les photos de la recette.

 

Pâtes de Coing © Ana Luthi Tous droits réservés 036_GFPâtes de Coing © Ana Luthi Tous droits réservés 042_GFPâtes de Coing © Ana Luthi Tous droits réservés 047_GFPâtes de Coing © Ana Luthi Tous droits réservés 048_GF

Bon Appétit!
Ana 

NEWSLETTER

Inscription à la newsletter
 

Voir les commentaires

Rédigé par Ana Luthi

Publié dans #Desserts et Fruits, #Confitures

Repost 0

Publié le 8 Septembre 2017

 

Tomates Farcies aux Crevettes 

 (pour 5 personnes)

Ingrédients :

5 tomates

400 gr de crevettes cuites décortiquées

1 boule de mozzarella

3 œufs cuits durs

3 à 4 càs de mayonnaise

1 càc de concentré de tomate

1 rincée de cognac

1 goutte de Tabasco

1 bouquet de basilic

Sel & poivre

 

Préparation :

Commencer par laver les tomates, couper l'extrémité du haut avec le pédoncule de manière à réserver ces chapeaux. Vider leur intérieur à l'aide d'une cuillère.

Couper la mozzarella en dés, couper également les œufs en morceaux, mettre cela dans un saladier avec les crevettes cuites décortiquées.

Ajouter la mayonnaise, le concentré de tomate, une goutte de Tabasco, quelques feuilles de basilic ciselée, et une rincée de cognac. Mélanger alors délicatement le tout. Jusqu'à ce que la sauce devienne d'un joli rose.

Goûter et rectifier si besoin l'assaisonnement avec du sel et du poivre ou encore du Tabasco.

Garnir les tomates avec cette farce rose aux crevettes, remettre par-dessus les chapeaux, et mettre au frais le temps de servir.

Suggestion :
Vous pouvez servir ces tomates farcies pour une entrée, et suivant la taille des tomates les présenter en amuse-bouche pour un apéro-dînatoire.

 

Bon Appétit!

Ana

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 8 Septembre 2017

L’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservés
 
Calamars Farcis de Risotto aux Cèpes
& Magret de Canard Fumé  

(pour 6 personnes)

Ingrédients:
12 calamars entiers de taille moyenne (congelés ou frais)
350 gr env. de riz Arborio
40 gr de cèpes séchés (ou bolets)
90 gr de magret de canard fumé
1,5 lt de bouillon (ici de pot au feu)
1 échalote
1 càc de persillade (ou 1 gousse d'ail hachée)
1 piment oiseau
2 dl de vin blanc sec
2,5 dl de demi-crème (ou entière)
3 càs de parmesan râpé
Quelques brins de persil
2 càs de beurre
Huile d'olive
Sel & poivre
 
1 morceau de parmesan (facultatif)
Huile parfumée à la truffe blanche (facultative)
12 cure-dents
 

Préparation:
Commencer par réhydrater les cèpes dans de l'eau un bon moment à l'avance.

Dégeler un jour avant les calamars, s'ils ne sont pas frais, dans votre frigo. Les rincer et les laisser s'égoutter.  Séparer le corps des pattes et de la tête, vérifier qu'il ne reste pas de plumet (petit cartilage transparent) à l'intérieur du corps et ôter le bec dur des têtes. Hacher grossièrement les pattes. Réserver.

Dans une casserole faire revenir l'échalote et le piment égrainé hachés finement, le tout dans un peu de beurre et d'huile d'olive. Ajouter ensuite les pattes des calamars, faire revenir une minute. Prélever un tiers des cèpes réhydratés, les hacher finement, les mettre dedans. Ôter le gras des tranches de magret fumé, les hacher grossièrement et les ajouter dans la casserole.

A feu doux, jeter alors le riz, l'enrober de tout ce qui l'entoure pour qu'il absorbe le jus lâché par les calamars. Verser 1 dl de vin blanc (garder le reste pour la sauce) attendre que le riz l'absorbe également, saler et bien poivrer, verser alors un peu de bouillon. Ainsi de suite continuer la cuisson du riz, ne rajouter le bouillon que quand le riz l'a absorbé, cela peut durer 20 à 25 minutes, ne pas cesser de remuer durant la cuisson.

Lorsque le risotto est cuit, couper le feu, ajouter une dernière louche de bouillon, remuer et ajouter une bonne cuillère de parmesan, remuer encore, et y joindre cette fois une bonne cuillère de mascarpone remuer une dernière fois. Goûter et rectifier l'assaisonnement si besoin. Retirer du feu et laisser le riz tiédir.

Pendant ce temps préparer la sauce, mettre une bonne noix de beurre dans une casserole, du persil haché, de la persillade ou simplement une gousse d'ail hachée. Ajouter le reste des cèpes, faire revenir une minute, verser le reste de vin blanc, porter rapidement à ébullition, puis baisser le feu et ajouter la crème, saler et poivrer. Laisser mijoter la crème quelques minutes à feu doux, puis ajouter une bonne càs de parmesan qui viendra épaissir un peu la sauce.

Préchauffer le four à 200°.

Le riz un peu refroidit, farcir chaque calamars avec une petite cuillère en le poussant jusqu'au fond de la poche. Fermer le calamar à l'aide d'un cure-dent que l'on fera passer dans la chair de l'ouverture, comme une couture pour souder le tout. Farcir ainsi tout le reste des calamars et du risotto.

Aligner les calamars farcis dans un grand plat pour le four avec au fond un trait d'huile d'olives. Verser la sauce avec les cèpes par-dessus, et parsemer d'un peu de persil haché et encore d'un peu de parmesan. 

Enfourner durant 20 à 25 minutes.

Dresser dans chaque assiette deux calamars avec un peu de sauce et de cèpes, répandre dessus une goutte d'huile parfumée à la truffe blanche. Parsemer de quelques copeaux de parmesan frais.


Suggestion:
Servir ce plat en entrée ou comme plat principal, réduire alors la quantité à un calamar par personne, mais cela peut encore dépendre de la taille de vos calamars, ceux-ci ayant tendance à rétrécir pendant la cuisson. On peut sans problème  préparer cette recette à la préparation un peu longue à l'avance, et l'enfourner à la dernière minute dans le four.

Pour le tour de main complet, visionnez le diaporama.

 

L’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservésL’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservésL’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservésL’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservésL’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservés

Bon Appétit!

Ana

NEWSLETTER

Inscription à la newsletter

Voir les commentaires

Rédigé par Ana Luthi

Publié dans #Poissons et Crustacés, #Pâtes - Riz - Féculents, #Fêtes

Repost 1