Articles avec #confitures tag

Publié le 22 Septembre 2016

Pâtes de Coing © Ana Luthi Tous droits réservés 049_GF

 

Pâte de Coing

(pour env. une boîte de plus de 1 kg)

Ingrédients:
1 kilo de coing

Sucre cristallisé (même poids que la pulpe ensuite obtenue)

Sucre glace ou noix de coco râpé

 

1 petit morceau de tissu ou de gaze

1 bout de ficelle à rôti

1 moule rectangulaire

2 papiers de cuisson pour le four

 

Préparation:
Commencer par bien nettoyer les coings avec un chiffon pour ôter le petit velours poisseux qu'elles gardent sur leur peau, les laver, puis les couper en deux, puis en quatre, conserver la peau. Ôter le cœur dur avec les pépins, mais ne pas les jeter les déposer dans le morceau de tissu et le refermer, comme un sachet avec la ficelle. Ces déchets vont libérer de la pectine et contribueront à la prise de la pâte.

Mettre les coings à cuire dans de l'eau, avec le sachet au moins 25 minutes, vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau. La chaire des coings doit être bien tendre.

Egoutter les coings et les mettre dans un mixeur. Vous pourrez conserver l'eau pour en faire de la gelée.

Mixer à fond les coings jusqu'à en faire une purée bien homogène. Peser cette purée et la mettre dans une casserole.

Ajouter autant de sucre que de pulpe de coing dans la casserole. Commencer alors la cuisson en remuant. Cela va prendre un peu de temps, il faudra être patient, car la cuisson peut prendre en tout cas 50 minutes minimum, tout en continuant de remuer avec une palette en bois, le but étant de lui faire perdre un maximum de jus. Vous saurez que la pâte est prête lorsqu'en remuant, celle-ci commence à bien rester décollée des bords de la casserole.

Préparer alors un moule en le chemisant avec l'une des feuilles de cuisson.

Verser la pâte chaude dans le moule, bien répartir. Puis avec la deuxième feuille déposée dessus, bien lisser la pâte.

Laisser refroidir cette pâte de coing à l'air libre, le séchage peut prendre uneou deux jours.

Couper alors la pâte en jolis cubes, et les plonger dans du sucre glace ou dans de la noix de coco râpée.

 

Suggestion:

Vous pouvez couper bien sur la pâte de coing dans les longueurs que vous souhaitez. Emballée dans un film alimentaire elle se conserve très bien durant des mois au congélateur ou au frigidaire. Personnellement je la dépose en cube dans une boîte hermétique au frais jusqu'à Noël. Attention cette préparation peut-être longue, car il est important de bien cuire la pâte  et assez longtemps, pour bien l'assècher, afin que celle-ci ne perde pas d'eau ensuite conditionnée pour la conserver. Si vous manquez de force pour le découpage des coings, vous pouvez les cuire en entier, la cuisson prendra juste un peu plus de temps. 

Pour le tour de main complet, visionnez le diaporama, vous y retrouverez toutes les photos de la recette.

 

Pâtes de Coing © Ana Luthi Tous droits réservés 036_GFPâtes de Coing © Ana Luthi Tous droits réservés 042_GFPâtes de Coing © Ana Luthi Tous droits réservés 047_GFPâtes de Coing © Ana Luthi Tous droits réservés 048_GF

Bon Appétit!
Ana 

NEWSLETTER

Inscription à la newsletter
 

Voir les commentaires

Rédigé par Ana Luthi

Publié dans #Desserts et Fruits, #Confitures

Repost 0

Publié le 14 Août 2016

Confiture de Mirabelles au Romarin & Au Pinault des Charentes © Ana Luthi Tous droits réservés 021_GF

 

Confiture de Mirabelles

Au Romarin & Au Pineau des Charentes

(pour 1 kg de fruits )

Ingrédients:
1 kg de mirabelles
500 gr de Fruttina Extra (sucre gélifiant à la pectine d'agrumes)
2,5 dl de jus d'orange
1 rasade de Pineau des Charentes
1 belle branche de romarin
 
Préparation:
Commencer par dénoyauter les mirabelles après les avoir bien lavées et égouttées. Les mettre dans une casserole.
 
Ajouter le sucre gélifiant et la branche de romarin.
 
Verser le jus d'orange, mélanger un peu le tout, et commencer la cuisson à feu doux.
 
Laisser mijoter ensuite à petit bouillon. 
 
Mettre dans votre frigo une petite assiette à refroidir.
 
Pendant ce temps, ébouillanter vos pots et couvercle afin de les stériliser et les sécher. A partir du premier bouillonnement, compter alors 25 bonnes minutes en laissant cuire la confiture toujours à petits bouillons en remuant de temps en temps. 
 
Verser alors une bonne rasade de Pineau des Charentes, puis laisser encore mijoter 5 minutesRetirer la branche solide du romarin, les feuilles s'étant avec la chaleur séparées de celles-ci et répandues dans les fruits.
 
Tester alors la consistance pour savoir s'il faut continuer ou non la cuisson, en déposant un peu de confiture sur l'assiette froide mise au frais, si celle-ci se fige bien, c'est que c'est prêt, sinon laisser cuire et réduire encore, jusqu'à la consistance de votre choix. 
 
Verser la confiture bien chaude dans les pots, refermer bien les couvercles, et les laisser refroidir le couvercle en bas. Ne les retourner qu'une fois les pots bien refroidis. Les étiqueter avec une date et les ranger à l'abri de la lumière.
 

Suggestion:
Vous pouvez consommer cette confiture également avec quelques plats salés, délicieuses avec par exemple du canard, de l'agneau ou pour agrémenter certaines sauces ou mises en bouche. Je n'ai pas donné la quantité exacte de pots à remplir, car depuis quelques temps, j'ai tendance à remplir une quantité de pots de différentes tailles, trouvant les plus petits plus pratiques et nous permettant ainsi de ne pas conserver trop longtemps les confitures ouvertes. Donc cela dépendra de votre choix, mais à l'oeil, je dirais qu'avec cette quantité vous pourrez remplir 4 pots de 350 ml environ, en sachant que cela dépendra aussi de la quantité d'eau que contiennent vos fruits et de leur texture, vous pouvez aussi ajouter plus ou moins de jus de fruits, pour des confitures plus gélifiées qu'épaisses. J'ai utilisé ici du sucre gélifiant contenant de la pectine, pour des confitures moins sucrées et plus riche en fruits. 
L'alcool dans les confitures permets aussi une meilleure conservation.

Pour le tour de main complet, visionnez le diaporama, vous y retrouverez toutes les photos de la recette.

 

Confiture de Mirabelles au Romarin & Au Pinault des Charentes © Ana Luthi Tous droits réservés 002_GFConfiture de Mirabelles au Romarin & Au Pinault des Charentes © Ana Luthi Tous droits réservés 006_GFConfiture de Mirabelles au Romarin & Au Pinault des Charentes © Ana Luthi Tous droits réservés 015_GFConfiture de Mirabelles au Romarin & Au Pinault des Charentes © Ana Luthi Tous droits réservés 019_GF

 
Bon Appétit!
Ana 

NEWSLETTER

Inscription à la newsletter
 

Voir les commentaires

Rédigé par Ana Luthi

Publié dans #Desserts et Fruits, #Confitures, #Bocaux

Repost 0

Publié le 15 Juillet 2016

Confiture de Figues à la Lavande et aux Amandes au Rhum © Ana Luthi Tous droits réservés 031_GF

 

Confiture de Figues à la Lavande

Aux Amandes & au Rhum 

(pour 1 kg de fruits)

Ingrédients:
1 kg de figues fraîches
Quelques petites branches de lavande
30 gr env. d'amandes effilées
800 gr de sucre
1 rasade de rhum
2 dl de jus d'orange
 
Préparation:
Commencer par coupe
r la queue des figues, les couper alors en petits morceaux. Les mettre dans une casserole. 
 
Mettre une petite assiette au frigo.
 
Ajouter le sucre et les branches de lavande, verser le jus d'orange.
 
Lancer alors la cuisson, et ajouter les amandes qu'on aura torréfiées, en les passant une minute à la poêle pour les dorer. Laisser mijoter après la première ébullition à petits bouillonnements, durant environ 30 à 35 minutes en remuant de temps en temps. Verser alors une rasade de rhum dans la confiture. Remuer encore et laisser cuire encore 5 minutes.
 
Pendant ce temps, ébouillanter vos pots et couvercle afin de les stériliser et les sécher. 
 
Tester alors la consistance pour savoir s'il faut continuer ou non la cuisson, en déposant un peu de confiture sur l'assiette froide mise au frais, si celle-ci se fige bien, c'est que c'est prêt, sinon laisser cuire et réduire encore, jusqu'à la consistance de votre choix. 
 
Retirer les branches dures de la lavande, si trop épaisses.
 
Verser la confiture bien chaude dans les pots, refermer bien les couvercles, et les laisser refroidir le couvercle en bas. Ne les retourner qu'une fois les pots bien refroidis. Les étiqueter avec une date et les ranger à l'abri de la lumière.
 

Suggestion:
Vous pouvez consommer cette confiture également avec quelques plats salés, délicieuses avec par exemple du canard, de l'agneau ou pour agrémenter certaines sauces ou mises en bouche. Je n'ai pas donné la quantité exacte de pots à remplir, car depuis quelques temps, j'ai tendance à remplir une quantité de pots de différentes tailles, trouvant les plus petits plus pratiques et nous permettant ainsi de ne pas conserver trop longtemps les confitures ouvertes. Donc cela dépendra de votre choix, mais à l'oeil, je dirais qu'avec cette quantité vous pourrez remplir 4 pots de 350 ml environ, en sachant que cela dépendra aussi de la quantité d'eau que contiennent vos fruits et de leur texture, vous pouvez aussi ajouter plus ou moins de jus de fruits, pour des confitures plus gélifiées qu'épaisses. L'alcool dans les confitures permet aussi une meilleure conservation.

Pour le tour de main complet, visionnez le diaporama, vous y retrouverez toutes les photos de la recette.

 

Confiture de Figues à la Lavande et aux Amandes au Rhum © Ana Luthi Tous droits réservés 004_GFConfiture de Figues à la Lavande et aux Amandes au Rhum © Ana Luthi Tous droits réservés 010_GFConfiture de Figues à la Lavande et aux Amandes au Rhum © Ana Luthi Tous droits réservés 012_GFConfiture de Figues à la Lavande et aux Amandes au Rhum © Ana Luthi Tous droits réservés 017_GFConfiture de Figues à la Lavande et aux Amandes au Rhum © Ana Luthi Tous droits réservés 020_GF

 
Bon Appétit!
Ana 

NEWSLETTER

Inscription à la newsletter
 
Bon Appétit!
Ana 

NEWSLETTER

Inscription à la newsletter
 

Voir les commentaires

Rédigé par Ana Luthi

Publié dans #Desserts et Fruits, #Bocaux, #Confitures

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2016

Confiture d'Abricots © Ana Luthi Tous droits réservés 13

 

Confiture d'Abricots

(pour 6 pots de 385 ml)

Ingrédients:
1 kg d'abricots et leurs amandes
500 gr de Fruttina Extra Dr. Oetker (sucre gélifiant)
1 bâton de vanille
1 dl de jus d'orange
 
Préparation:
Commencer par bien laver vos fruits. Couper les abricots en deux, retirer leurs noyaux et réserver ceux-ci. Couper alors encore en deux chaque demi-abricot.
 
Mettre dans votre frigo une petite assiette à refroidir.
 
Dans une casserole, mettre les abricots et le sucre gélifiant, couper un bâton de vanille en deux, racler les graines avec la pointe d'un couteau, et ajouter le tout. Verser le jus d'orange.
 
Porter alors à ébullition environ 10 à 15 minutes, et laisser cuire à feu doux jusqu'à ce que la consistance vous convienne, que le fruit fonde, certains préfèrent retrouver des morceaux, d'autres moins.
 
Pendant que cela cuit, casser deux à trois noyaux d'abricots en deux à l'aide d'un mortier ou un marteau, extraire alors la petite amande qu'ils contiennent. Les blanchir deux minutes à l'eau bouillante, puis les peler. Les hacher grossièrement et les ajouter en cours de cuisson à la confiture.
 
Une fois la confiture cuite, tester alors la consistance pour savoir s'il faut continuer ou non la cuisson, en déposant un peu de confiture sur l'assiette froide mise au frais, si celle-ci se fige bien, c'est que c'est prêt, sinon laisser cuire et réduire encore, jusqu'à la consistance de votre choix. 
 
Ebouillanter vos pots à confiture, les déposer sur un chiffon propre, puis les remplir rapidement avec la confiture bouillante, bien les refermer, et les mettre à l'envers. Laisser ainsi les pots jusqu'à total refroidissement.
 
Suggestion:
Vous pouvez utiliser du sucre cristallisé simple, mais j'ai trouvé (au rayon sucre de mon super marché) ce sucre gélifiant intéressant du fait que le résultat offrait des confitures deux fois moins sucrées. Les amandes contenue dans le noyau des abricots sont délicieuses et offrent un petit croquant sur la tartine que j'adore, mais ne pas en abuser, en trop grande quantité elles peuvent devenir nocives.
 

Confiture d'Abricots © Ana Luthi Tous droits réservés 02Confiture d'Abricots © Ana Luthi Tous droits réservés 06Confiture d'Abricots © Ana Luthi Tous droits réservés 10Confiture d'Abricots © Ana Luthi Tous droits réservés 11Confiture d'Abricots © Ana Luthi Tous droits réservés 11Confiture d'Abricots © Ana Luthi Tous droits réservés 12

Bon Appétit!
Ana 

NEWSLETTER

Inscription à la newsletter
 

Voir les commentaires

Rédigé par Ana Luthi

Publié dans #Desserts et Fruits, #Bocaux, #Confitures

Repost 0

Publié le 27 Avril 2016

Confiture d'Orange © Ana Luthi

 

Confiture d'Orange

(pour 3 pots de 250 ml)

Ingrédients:

2,5 kg d'oranges

800 gr de sucre cristallisé

1 dl de jus d'orange

1 badiane ou anis étoilé

1 bâton de cannelle

 

Préparation:
Commencer par ôter la peau des oranges au couteau, réserver quelques épluchures.

Prélever sur les oranges tous les suprêmes, les mettre dans une casserole. Puis  presser dans vos mains les oranges sans les suprêmes, afin de profiter au maximum de leur jus, que l'on ajoute aux suprêmes.

Ajouter dans la casserole, le sucre, la badiane et le bâton de cannelle. Verser le jus d'orange.  Commencer alors la cuisson de cette confiture.

Reprendre les épluchures d'oranges, et en prélever le zeste, en évitant un maximum de garder la fibre blanche de l'orange. Hacher alors les zestes finement, et les porter une minute à ébullition, se débarrasser de cette première eau et recommencer l'opération deux fois afin d'ôter toute l'amertume à ces zestes. Les joindre à la confiture d'orange.

Cuire le tout durant environ 30 à 35 minutes en remuant de temps en temps.

Pendant ce temps, ébouillanter vos pots et couvercles afin de les stériliser, bien les sécher.

Tester alors la consistance de la confiture pour savoir s'il faut continuer ou non la cuisson, en déposant un peu de confiture sur l'assiette froide mise au frais au congélateur durant un petit moment, si la confiture se fige bien, c'est que c'est prêt, sinon laisser cuire et réduire encore, jusqu'à la consistance de votre choix. 

Une fois la confiture prête, verser dans chaque pot la confiture encore bien chaude, bien fermer les pots avec les couvercles, et les laisser refroidir à l'envers, ne retourner les pots qu'une fois bien froids.

 

Suggestion:
Vous pouvez mettre plus ou moins de zestes dans cette confiture, qui sera j'en suis sûre délicieuse servie lors de vos petits déjeuners.

Pour le tour de main complet, visionnez le diaporama, vous y retrouverez toutes les photos de la recette.

 

Confiture d'Orange © Ana LuthiConfiture d'Orange © Ana Luthi Confiture d'Orange © Ana Luthi

 
Bon Appétit!
Ana 

NEWSLETTER

Inscription à la newsletter
 

Voir les commentaires

Rédigé par Ana Luthi

Publié dans #Confitures, #Bocaux, #Desserts et Fruits

Repost 0

Publié le 5 Décembre 2015

L’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservés

 

Confiture d'Oignons au Vinaigre de Xérès

Rhum et Sirop d'Erable

 (pour 1 pot)

Ingrédients:
3 gros oignons
1 branche de romarin
2 càs de sucre cassonade
1 càs de rhum brun
1 càs de sirop d'érable
1 pincée de piment d'Espelette
Huile d'olive
Sel & poivre
 
Préparation:
Commencer par éplucher les oignons, les émincer.
 
Mettre dans une casserole les oignons. A sec, les faire revenir et ajoutant un peu de sel pour qu'ils perdent un maximum d'eau, les assécher à feu doux, poivrer légèrement. Puis ajouter la branche de thym et un trait d'huile d'olive, continuer à faire revenir tout doucement, jusqu'à ce qu'ils deviennent bien tendres et commencent gentiment à se colorer.  Déglacer au vinaigre de Xérès, le laisser un peu s'évaporer.
 
Ajouter le sucre, bien imprégner les oignons du caramel qui se forme, cela toujours à feu doux, il ne faut pas brûler ce caramel. Verser alors le sirop d'érable, puis le rhum, flamber. Remuer encore et couper le feu. Parsemer d'une pincée de piment d'Espelette.
Mettre la confiture d'oignons dans un pot, laisser refroidir et conserver ensuite au frais.
 

Suggestion:
Vous pouvez servir cette confiture d'oignons de divers façons, en accompagnement avec du foie gras, sur des bouchées, ou avec du canard, confit, magret, etc... Voici des exemples: 
Bouchées de Confit de Canard Mangue & Confiture d'Oignons ; Bouchées de Tomme de Chèvre & Confiture d'Oignons


L’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservésL’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservésL’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservés 

Bon Appétit!
Ana 

NEWSLETTER

Inscription à la newsletter

Voir les commentaires

Rédigé par Ana Luthi

Publié dans #Sauces - Beurres -Condiments, #Bocaux, #Confitures, #Fêtes

Repost 0

Publié le 21 Mai 2015

L’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservés

 

Confiture & Gelée de Cerise

(pots de 370 gr env.)

Ingrédients:

Pour 1 à 2 pots de gelée selon taille:

1 kg de cerises bien mûres

3 càs env. de sucre cristallisé  + autant de sucre que le poids de jus obtenu

2,5 dl d'eau

1 citron

Pour 6 à 8 pots de confiture : 

1,8 kg de cerises bien mûres (+ les cerises écrasées préparées au préalable pour les gelées)

1,2 kg de sucre cristallisé

2,5 dl d'eau

1 citron

 

Préparation de la gelée:

Bien rincer les cerises, les équeuter, et les dénoyauter. Les mettre à macérer avec, pour commencer, 3 càs de sucre et le jus  d'un citron pressé, et garder au frais toute une nuit. Les fruits vont alors perdre une bonne partie de leur jus. Réserver ce jus, puis mettre les cerises dans une casserole, verser alors l'eau et cuire environ 10 environ minutes à petit bouillon, en remuant de temps en temps. Passer alors le tout dans un chinois en récupérant le jus lâché par les cerises à la cuisson, écraser un peu avec une palette en bois pour bien en extraire tous les sucs et le jus. Mélanger celui-ci avec le jus récupéré en premier lieu. Peser ce jus, le verser dans une casserole, ajouter autant de sucre que de jus. Mettre une a petite assiette au frais. Cuire environ 10 minutes à petits bouillonnements le jus de cerises. 

Pendant ce temps, ébouillanter vos pots et couvercle afin de les stériliser et les sécher. Tester alors la consistance pour savoir s'il faut continuer ou non la cuisson, en déposant un peu de gelée sur l'assiette froide mise au frais, si la gelée se fige rapidement, c'est que c'est prêt, sinon cuire laisser réduire encore. Verser la gelée bien chaude dans les pots, refermer bien les couvercles, et les laisser refroidir le couvercle en bas. Ne les retourner qu'une fois les pots bien refroidis. Les étiqueter avec une date et les ranger à l'abri de la lumière.

 

Préparation de la confiture:

Pour les confitures de cerises bien rincer les cerises, les équeuter, et les dénoyauter. Mettre une a petite assiette au frais. Joindre les cerises avec le sucre et le jus d'un citron dans une casserole (ici j'ai ajouté les cerises de la préparation des gelées), porter le tout à ébullition. Pendant ce temps, ébouillanter vos pots et couvercle afin de les stériliser et les sécher. A partir du premier bouillonnement, compter alors 20 bonnes minutes en laissant cuire la confiture à petits bouillons en remuant de temps en temps. Tester alors la consistance pour savoir s'il faut continuer ou non la cuisson, en déposant un peu de confiture sur l'assiette froide mise au frais, si celle-ci se fige bien c'est que c'est prêt, sinon laisser réduire encore jusqu'à la consistance de votre choix. Verser la confiture bien chaude dans les pots, refermer bien les couvercles, et les laisser refroidir le couvercle en bas. Ne les retourner qu'une fois les pots bien refroidis. Les étiqueter avec une date et les ranger à l'abri de la lumière.

 

Suggestion:
Vous pouvez ajouter plus ou moins de sucre en sachant que pour éviter les moisissures vos pots de confitures devront contenir au moins 65% de sucre, elles seront alors plus ou moins liquide c'est selon, à vous de trouver le dosage qui vous convient selon vos goûts. Ici j'ai aussi utilisé les cerises écrasées utilisées pour les gelées, tant qu'à faire je n'allais pas les jeter.  Mais si vous ne souhaitez préparer que des confitures, rajouter alors 200 gr environ de fruits de plus que mentionné. Ces confitures et gelées peuvent être bien sûr délicieuses sur des tartines, mais aussi dans des yaourts, excellentes aussi avec du fromage de brebis. Elles peuvent aussi être utilisées dans des sauces, ou bien agrémenter bien d'autres recettes comme celles faites avec du magret de canard. Remplir des pots à la taille qui vous plait. On peut ajouter dans la gelée une goutte de kirsch si on le souhaite pour la parfumer.

 

L’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservésL’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservésL’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservésL’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservésL’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservés

Bon Appétit!
Ana 

NEWSLETTER

Inscription à la newsletter
 

Voir les commentaires

Rédigé par Ana Luthi

Publié dans #Desserts et Fruits, #Bocaux, #Confitures

Repost 0

Publié le 7 Août 2014

L’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservés

 

Confiture de Quetsches au Grand Marnier

(pour environ 6 pots)

Ingrédients:

2 kg de Quetsches
2 kg de sucre
2 à 3 càs de Grand Marnier

 
Préparation:
Commencer par couper les quetsches en deux, les dénoyauter. Dans un saladier verser le sucre, verser 2 càs de Grand Marnier par dessus. Bien le mélanger le sucre aux fruits. Laisser alors les quetsches macérer durant une nuit dans le frigo.

Cuire la préparation durant au moins 30 minutes, en remuant de temps en temps, une fois la confiture ayant obtenu la bonne épaisseur, mettre dans les pots que l'on aura ébouillanté au préalable. Les retourner sur leurs couvercles.

Suggestion:

Si on souhaite une confiture un peu plus parfumée, ajouter en fin de cuisson encore une cuillère à soupe de Grand Marnier. L'alcool dans les confitures en fin de cuisson augmente le temps de conservation et réveille les pectines du fruits, en outre les confitures gélifient ainsi mieux. On trouve des quetsches de juillet a octobre.
 

L’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservésL’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservésL’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservésL’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservés

Bon Appétit!

Ana 

NEWSLETTER

Inscription à la newsletter

Voir les commentaires

Rédigé par Ana Luthi

Publié dans #Desserts et Fruits, #Bocaux, #Confitures

Repost 0