Yakitori d'Aiguillette de Canard & Salade de Grenade

Publié le 4 Février 2017

L’Eau à la Bouche © Ana Luthi  Tous droits réservés

 

Yakitori d'Aiguillette de Canard & Salade de Grenade

(pour 4 personnes)

Ingrédients:
8 aiguillettes de canard

4 bonnes càs de sauce yakitori

1/2 zeste de citron vert

1 morceau de bâton de citronnelle

1 morceau de gingembre

1 càs de sésame noir

Quelques feuilles de coriandre ou de cerfeuil (facultatif)

1 càc de sambal oelek

Huile de sésame

Poivre de sichuan ou 5 baies

8 petits pics en bois à brochettes

 

Pour la salade de grenade:

1 grenade

1 càc de sucre cassonade

1 càs de crème balsamique

1/2 jus de citron vert

1/2 zeste de citron vert

Quelques gouttes d'huile de sésame

Poivre & sel

 

Préparation:

Commencer par mettre dans un récipient la sauce yakitori, ajouter un peu de gingembre râpé, et un peu de bâton de citronnelle que l'on aura haché très finement, les graines de sésame noir, puis la moitié de zeste du citron vert, et le sambal oelek, et deux gouttes d'huile de sésame, poivrer. Mélanger bien le tout. Prélever une bonne moitié de cette sauce et la mettre dans un petit bol que l'on servira ensuite à table.

 

Bien enduire du restant de sauce les aiguillettes de canard, on peut les laisser mariner un moment si on le souhaite.  Monter joliment les aiguillettes sur les pics à brochettes.

 

Ouvrir la grenade en deux. Pour bien faire sortir les graines de celle-ci sans les abimer, prendre dans la main une demie grenade retournée ver le bas sur un saladier. Prenez ensuite un grand couteau, et avec la tranche non coupante de celui-ci, taper sur la peau de la grenade. Les graines vont alors une après l'autre tomber. Il doit alors rester quelques graines dedans, presser dans votre main la grenade pour en exprimer le jus. Ajouter une cuillère à café de sucre cassonade et le jus d'un demi-citron vert. Mettre au frais.

 

Dans un petit saladier, verser une cuillère à café de crème de balsamique et d'huile de sésame, ajouter une cuillère à café de sucre cassonade et le jus d'un demi citron vert et le reste du zeste. Poivrer et y joindre une pointe de sel. Emulsionner puis verser sur les graines de grenade. Mettre au frais pour que la salade marine au moins une demi-heure au minimum.

 

Chauffer une poêle ou une plancha, verser deux gouttes d'huile de sésame, puis à feu doux, saisir les brochettes de tous les côtés. Attention à ne pas trop les brûler, baisser le feu si besoin, la cuisson dépend de vos goûts, mais une cuisson rosée reste parfaite.

 

Dresser joliment  sur une belle assiette la salade de grenade avec son jus, coucher par-dessus les brochettes yakitori au canard et parsemer de quelques feuilles de coriandre ou de cerfeuil. Servir le bol de sauce réservé à côté.

 

Suggestion:

Vous pouvez servir ces brochettes yakitori en apéritif, comme tapas ou en entrée, augmenter les quantités selon votre appétit ou selon votre menu. La sauce yakitori se prépare très rapidement avec de la sauce soja, du saké, du sucre et du mirin, ce qui la distingue de la sauce teriyaki qui ne contient pas de mirin. Cependant, on peut en trouver déjà préparées dans certains supermarchés ou épiceries asiatiques.

Pour le tour de main complet, visionnez le diaporama.

 

 
Bon Appétit!
Ana 

NEWSLETTER

Inscription à la newsletter

Rédigé par Ana Luthi

Publié dans #Volailles, #Plancha & Barbecue, #Tapas, #Fêtes, #Cuisine Asiatique

Repost 1
Commenter cet article

vottero paolo 04/02/2017 16:51

Bonjour, je vous suis depuis plusieurs mois et je trouve votre blog simplement délicieux. C'est un blog appétissant, les photos sont magnifiques et ma femme me dit souvent que vos recettes sont bien expliquées et pas toujours faciles à réaliser mais sont toujours créatives, passionnées et plein d'amour... J'aimerais vous soutenir financièrement mais j'ne sais pas comment.... Bien à vous

Ana Luthi 08/02/2017 07:02

Merci beaucoup Gian Paolo, vous ne pouvez pas savoir à quel point cela m'a fait plaisir, c'est vraiment très généreux de votre part de bien vouloir contribuer ainsi à mon blog. Cela va me motiver j’espère à me remettre un peu aux fourneaux si je le peux et surtout à créer de nouvelles recettes, car ses derniers temps j’avoue les avoir un peu délaissés pour de petits soucis de santé.
Pour avoir eu trois enfants, je sais à quel point il n'est pas simple de faire manger des légumes aux enfants. Comme toutes les mamans, j'ai appris à composer aux fils des jours avec le caractère et les goûts de chacun, à adapter les repas afin d’essayer de les équilibrer un maximum, je ne suis pas nutritionniste. Car oui, déjà très tôt, leurs goûts comme les nôtres diffèrent et ces petits peuvent nous mener la vie difficile quant à savoir ce qui va en définitive rester dans leur assiette ou finir dans leurs petits ventres. Tout d'abord je n'ai jamais forcé l'un deux à manger certains ingrédients, mais par contre, je les ai toujours obligé à goûter de tout avant de dire j’aime ou non telle ou telle chose, je continuais donc à leur servir d’une manière ou d’une autre des légumes en garniture dans leurs assiettes jusqu’à ce qu’ils y goûtent. Ne pas hésiter à incorporer les légumes un peu partout dans nos recettes gourmandes de tous les jours : dans les pâtes, les quiches, les ragoûts, les sauces, les farces, les soupes, etc... Je l’ai toujours fait en leur signalant toujours les légumes composant mes farces ou mes sauces, une petite manière de feinter, mais qui reste un moyen efficace, à défaut de faire toujours apprécier les légumes en tant que tels, cela fait qu’au moins ils en tirent les bénéfices nutritifs.
J’ai tenté de préparer des repas très variés toute la semaine et essayé d'ouvrir leurs horizons culinaires sur le monde, de fait qu’aujourd’hui ils sont ouverts à toutes les découvertes et à toutes les cuisines, en ayant bien sûr comme tout le monde leurs préférences. Il n’y a rien de plus agréable que de les voir en fin de journée lorsqu’ils rentrent, encore aujourd’hui, venir dans la cuisine, soulever les couvercles des casseroles alors que cela mijote y tremper une cuillère pour goûter, en disant : « Maman, qu’est-ce qu’on mange ce soir ? ».
Ma fille ainée a commencé, à vraiment apprécier les légumes, lorsqu’elle a dû quelques fois manger à la cantine, c’est là où elle s’est rendue compte selon elle, à quelle point la cuisine de maman était bien meilleurs, et que les légumes à la maison ne pouvaient pas être pire que ceux servis à la cantine. Aujourd’hui elle apprécie plus les légumes que le reste, elle ne mange quasiment plus de viande hormis un peu de poulet et du poisson. Mon fils aîné lui mange de tout et depuis toujours, rien ne lui a jamais posé de problème, alors que mon cadet va avoir 17 ans, bien qu’il en mange, résiste encore un peu à la verdure. Il apprécie de plus en plus, par la force des choses puisqu’il est apprenti cuisinier, et qu’il se doit de goûter, préparer et manger de tout. Ce qui est certains ce que nos goûts changent ou évoluent, donc il ne faut pas baisser les bras et demeurer patient, c’est une bonne recette.
Dès que je le peux Gian Paolo, je mettrais une recette aux légumes susceptible de plaire aux enfants, promis, merci encore ;O))
Ana

Ana Luthi 06/02/2017 08:20

Bonjour Paolo, merci pour votre commentaire qui me touche beaucoup et surtout de me lire quotidiennement. Si vous souhaitez donnez un petit coup de pouce au blog, vous serez le bienvenu, c'est très gentil, il vous suffit pour cela de glissez le long de la colonne de droite et de cliquez sur "Faire un don". Je vous souhaite ainsi qu'à votre épouse une très belle semaine.
Ana

lelivredesrecettesdechantal 18/12/2015 22:08

Bonne idée délicieuse !

C Frederick Wehba 26/08/2014 06:31

This is so delicious. A perfect serve for a great dining time.